Interview BEFC - François Hapipi, milieu B15 du Bordeaux Elite Football Club

24 avril 2014 - 23:54

 

Afin de mieux vous présenter les joueurs et le Staff du Bordeaux Elite Football Club, nous avons décidé de faire passer chacun d’eux à la fameuse interview BEFC. Presque chaque jour, nous vous ferons découvrir chères lectrices, lecteurs, un joueur B15, B16, un membre du Staff pour vous permettre de faire connaissance avec eux. Le second à se prendre au jeu est François Hapipi, milieu des B15 du Bordeaux Elite Football Club, évoluant du côté d’Arlac en U15 DH, formation classée dernière de la poule du meilleur niveau régional.

 

Présentation


Bonjour François Hapipi. Milieu des B15 du Bordeaux Elite Football Club, nous désirons en savoir plus sur toi. Tout d’abord peux-tu nous parler de toi?


"Je m'appelle François. J'ai 15 ans depuis le 10 mars. J'ai deux frères et  une sœur. Sinon au niveau scolaire, je suis en Troisième au collège NOËS."

 

 A la Gothia Cup, tu seras dans un groupe de dix-huit joueurs. Pour renseigner tes coéquipiers et tes supporters, as-tu un surnom ? Si oui, raconte-nous son histoire ?


"Mon surnom c'est « Cifran ».  Ma sœur m’a donné ce surnom en première puis mes potes l'ont repris.  Cifran est verlan de Francis – François."

 

En plus d’un footballeur, tu es aussi élève en classe de Troisième. A l’école, es-tu plus du genre une tête de classe, un cancre ou un élève moyen ?


"Je suis un élève moyen de Troisième."


Pour mieux te connaître encore, petite question difficile. Donne-nous en les expliquant trois de tes qualités et trois de tes défauts avec des exemples précis dans ta vie de tous les jours ?


"Pour faire le tour de mes qualités, défauts, je suis tout d’abord assez timide. Sinon, quand je le veux, j’arrive à être très concentré. Enfin, j'ai du vice surtout sur un terrain de football. Après je suis assez ouvert, très perfectionniste et enfin une qualité au football, je n’aime pas perdre."

 

Le Football en club


Maintenant parlons ballon rond, comment es-tu venu au football ?


"J'ai commencé le football en 2008 au club de Pessac.  Je ne faisais pas de sport puis j'ai décidé de faire du foot."

 

Droitier, Gaucher, les deux pieds ou aucun des deux ?


"Droitier."


Raconte-nous un peu ton parcours footballistique ?


"J'ai commencé le football au club de ma ville Pessac, puis dès ma seconde année je suis parti au FCE Mérignac-Arlac. De 2009 à 2012, je jouais sous les couleurs d’Arlac. Ensuite, j'ai fait une année au FC Girondins de Bordeaux. Cette saison, je suis retourné à Arlac."

 

Tu joues actuellement à Arlac en U15 DH. Quelle place prend le football dans ta vie ?


"Le football prend beaucoup de place dans ma vie. Je fais pas mal de sacrifices, le travail, le collège, la famille etc..."


As-tu un message à faire passer à tes anciens ou actuels coéquipiers, entraîneurs ?


"J'ai jamais eu de mauvais rapport avec mes coachs donc merci à eux de ce qu’ils m’ont appris (Jérôme, Denis, Pascal, Stéphane, Manu, Alexis et Philippe). Je souhaite une bonne continuation à mes coéquipiers et bonne chance pour leurs futurs projets."

 

Comment se passe ta saison en termes de temps de jeu, de statistiques ?


"J'ai eu trois mois d’arrêt suite à une blessure en début de la saison (Osgood). J'ai recommencé juste avant la trêve hivernale.  Jusqu'à maintenant, j'ai mis 2 buts. Malheureusement l'équipe tourne mal en ce moment, j'espère mieux aider les miens l'an prochain."

 

Tu joues au football depuis tes huit ans et demi. Quel est ton meilleur souvenir de football ?


"Mon meilleur souvenir de football, c'est la finale de la Coupe Régional en U13 avec Arlac contre le Stade Bordelais. On gagne 4-2 cette finale pour finir notre saison presque parfaite avec Arlac."

 

As-tu déjà remporté des titres en club ou de meilleurs joueurs ?


"J'ai déjà gagné la Coupe Régional avec Arlac (Coupe du président) et le championnat d'Aquitaine avec le FCGB."

 

La Gothia Cup et le Bordeaux Elite Football Club


Tu es aujourd’hui dans le groupe pour la Gothia World Cup ? Comment as-tu appris cette convocation ?


"Le président du Bordeaux Elite Football Club est venu chez moi pour me donner la convocation."

 

Qu’as-tu ressenti à ce moment là ?


"J'étais fier et très ému."

 

Le BEFC a des objectifs sur ce tournoi. Quels sont les tiens au niveau individuel et collectif pour ta première participation ?


"Je veux juste qu'on gagne ce tournoi. Je n'ai pas d'objectifs individuels."

 

Avant d’être sélectionné par le BEFC, avais-tu déjà entendu parler de ce tournoi ?


"Oui, via mes coéquipiers qui l'avaient déjà faite."

 

Qu’attends-tu de ce tournoi mondial ?


"De pouvoir observer l'engouement de la ville de Göteborg avec cette compétition, de vivre des émotions avec mes coéquipiers, et surtout prendre du plaisir."

 

Tu feras parti d’un groupe de dix-huit joueurs. Comment es-tu dans un groupe, plutôt timide, chambreur… ?


"Chambreur avec les miens plutôt."

 

Le Futur professionnel


Bon çà c’est la partie un peu chiante de notre interview, nous allons parler de ton avenir. Comment te vois-tu dans quelques années ?


"J'adorerais gagner ma vie grâce au football pour ensuite me reconvertir dans la vente."

 

Le foot est-il indispensable, veux-tu continuer dans ce sport en tant que joueur ou autre ?

 

"Pas indispensable, mais important pour pouvoir mettre de l'argent de côté pour d'autres projets."

 

Sinon, si l’avenir footballistique n’est pas tout rose, dans quel métier te verrais-tu ?


"Dans la vente de vêtements ou de chaussures car j'aime ça tout simplement."

 

Décalé

 

L’interview sérieuse est maintenant terminée, mais nous ne pouvons nous empêcher de te poser quelques questions décalées.

 

Nous commençons forts, si tu étais un animal, lequel serais-tu et pourquoi ?


"Je serais un oiseau prédateur juste pour pouvoir voler, observer ce que je veux, et surtout être craint."

 

A oui quand même et si tu étais un fruit ou un légume ?


"Je serais un fruit tropical n'importe lequel."

 

Tu sais qu’en Suède, tu as vas découvrir de nouveaux plats. Es-tu un gros mangeur et quels sont tes plats préférés ?


"Je mange beaucoup. Mon plat préféré c'est le poulet-riz avec beaucoup de sauce."


La Suède a aussi la particularité d’avoir de très jolies filles. As-tu entendu parler de la beauté des suédoises ?


"Non mais je compte pas aller là-bas pour me faire une copine."

 

Peut-être qu’elles te liront, es-tu célibataire ? Si oui, quel est ton genre de filles ?


"Je suis célibataire.  J'aime les filles qui ont une belle tête, un cerveau après je n’ai pas de préférence particulière."

 

Nous remercions François Hapipi, milieu B15 du BEFC, évoluant toute l’année au club d’Arlac d’avoir pris de son temps pour répondre à cette interview. Nous souhaitons à François une bonne fin de saison avec Arlac. Nous espérons le voir à son meilleur niveau lors de la préparation et lors de la compétition au milieu du groupe de Kévin Pirs et Romain Vitry. La prochaine interview BEFC risque d’être publiée dans les prochains jours mais tout d’abord n’hésitez pas à réagir, commenter ou partager celle de François Hapipi chères lectrices, lecteurs.



Commentaires

Aucun événement