Gothia Cup 2014 - Julien Moreau : "Le bilan est positif"

26 août 2014 - 16:16

 

La Gothia Cup 2014 s’est terminée le samedi 19 juillet. La veille, les B16 de Julien MOREAU et Ali RAFI ont été éliminés en 8ème de finale. Nous sommes allés rencontrer Julien MOREAU afin d’en savoir plus sur cette aventure des B16 du Bordeaux Elite Football Club. Le nouveau joueur de Saint-Médard en Jalles (DH) et toujours entraîneur des B17 du même club s’est longuement confié sur ce séjour inoubliable.


Bonjour Julien. Presque deux semaines après l’élimination en 8ème de finale de la Gothia Cup 2014, les regrets ont-ils été atténués ?

 

"Les regrets sont toujours présents quelques part, mais je pense que le bilan global extrêmement positif reprend peu à peu le pas sur cette déception. Et puis c’est le quotidien de chaque sportif d’accepter les défaites et de s’en servir pour le futur."


Ce vendredi 18 juillet, ton équipe a été sortie par les suédois de Mjallby IK. Qu’a-t-il manqué à ta formation pour passer ce tour ?


"Certainement un brin de réussite sur les quelques opportunités que nous avons pu nous procurer, ainsi qu’un peu de jus pour continuer à pousser en seconde mi-temps, celle-ci ayant été plus équilibrée que la première. Après les tirs au but… Ici ou au Brésil… Cela reste extrêmement aléatoire…"


Cette élimination a mis fin à une très belle aventure. Quel est ton bilan sportif et humain sur la préparation et la compétition ?


"Il y a deux visions des choses. La première est de se calquer sur les objectifs préfixés. En cela, nous pouvons considérer que nous avons quasiment atteint ceux-ci. Néanmoins, au regard de ce que nous avons démontré au fil de la compétition, l’objectif d’aller au bout de du tournoi m’a paru de plus en plus réaliste. Nous pouvons alors considérer notre parcours comme inabouti, mais extrêmement formateur à tous points de vue.

Au niveau humain, que je place à titre personnel au-dessus du sportif, certains moments qui resteront entre les membres du staff et les joueurs prouvent que le groupe dans sa totalité a répondu aux exigences attendues. Je ne m’épancherai pas plus sur le sujet, ces moments n’appartiennent qu’à nous et resteront gravés très longtemps dans le cœur de chacun, enfant comme adulte."

 

Dix-huit joueurs ont pris par à cette Gothia Cup 2014. Tu étais assisté d’Ali RAFI dans ton rôle d’entraîneur. As-tu été satisfait de l’ensemble des joueurs et que retiens-tu de ta première collaboration sur l’aventure Bordeaux Elite Football Club ?


"Premièrement revenir sur le rôle d’Ali, que j’ai appris à découvrir au fil de l’aventure. Un mec super, et très compétent. Nous avons agi en symbiose, et la réussite de l’aventure lui revient pour grande part. Il a apporté au groupe exactement ce dont il avait besoin, et ce fut la même chose à mon égard. Donc un grand merci à lui.

Concernant le groupe, il y’a eu beaucoup de révélations, dues certainement au contexte très favorable à l’émancipation footballistique et humaine, et très peu de déceptions. Des joueurs ont progressivement augmenté leur niveau de jeu, et c’était là l’essentiel de notre discours. Certains ont montré, je pense, qu’ils avaient les qualités pour dépasser des limites inconsciemment fixés. Je ne serais pas étonné d’en retrouver quelques uns au plus haut niveau amateur d’ici quelques années. C’est tout le mal que l’on peut leur souhaiter. Enfin, l’aventure fut frustrante pour un certain nombre d’entre eux quand il a fallu installer une équipe plus ou moins type et que leur temps de jeu a diminué. Ils ont réagi de la bonne manière, entre frustration légitime et compréhension réfléchie. C’est aussi très formateur psychologiquement pour la suite de leur carrière de footballeur, mais surtout pour leur vie d’homme."

 

Sinon tu étais membre du groupe B16, mais il y avait aussi le groupe B15, le Staff. Comment as-tu vécu cette aventure avec eux ? As-tu un message à faire passer à ces joueurs et membres du staff ?


"Hormis exception, ce groupe B15 devrait s’inspirer de leurs ainés. La maturité leur a fait défaut, et dans tous les domaines. Quant au staff, je les connais très bien, je pense qu’ils ont fait exactement ce qu’ils avaient à faire, et qu’ils sortiront grandis de cette aventure bien que frustrante, à la fois au niveau football qu’humain."


Et à tes joueurs, à Ali, qu’as-tu envi de leur dire ?


"A Ali, encore merci. Et aux joueurs, qu’ils ont une saison à réaliser, où la progression aperçue durant la compétition doit se poursuivre, s’accélérer car il y a une compétition à préparer en Juillet 2015(sourire). La Gothia est un fil rouge, mais rien ne remplace en terme de progression ce qu’ils vivent toute l’année. Nous serons extrêmement attentifs à leur évolution, la balle est dans leur camp."


Vous avez aussi reçu de nombreux messages d’encouragements de France, beaucoup de personnes ont suivi votre parcours. As-tu un message à délivrer aux parents, amis, amateurs de football ?


"Un grand merci à eux, qui ont réussi à s‘identifier à ce groupe, et pour le vivre au quotidien, ils peuvent être fiers de leurs enfants, amis, frères etc.…"

 

Maintenant que l’aventure BEFC 2014 est terminé, quel va être ton quotidien sportif cette saison ? La reprise s’est bien passée ?


"Mon quotidien sportif va se situer à Saint Médard en Jalles où je me suis engagé en tant que joueur pour la saison à venir, et où je continue mon rôle d’éducateur des U17. Comme toutes les saisons, celle-ci sera faite de travail, de recherche de progression, mais surtout de plaisir, car c’est quand même la base de notre activité. Et lorsque l’on passe 6 à 7 jours par semaine autour d’un terrain de foot, on a tout intérêt à faire en sorte que le plaisir soit le plus présent possible."


Enfin pour clore cette interview, retrouverons-nous Julien MOREAU à la tête d’une sélection du Bordeaux Elite Football Club à la Gothia Cup 2015 ? Si oui avec quelle ambition ?

 

Je n’ai pas été licencié par Rudy l’an dernier, j’espère ne pas l’être cette année. Sauf circonstances imprévues, je repartirai à Göteborg l’an prochain, peut-être pour un objectif sur deux ans. Je n’en dirai pas plus pour le moment.

 

 

Nous remercions Julien MOREAU d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Nous lui souhaitons une bonne saison de joueur et d’entraîneur. Nous espérons le retrouver dans les prochains mois à la tête d’une des deux sélections du Bordeaux Elite Football Club lors de la Gothia Cup 2015.


Commentaires

Staff
Rudy LAFFITTE
Rudy LAFFITTE 27 août 2014 19:17

Méfie toi ! La réunion staff c'est demain, il me reste encore une nuit pour réfléchir à ton sort..

Aucun événement